Pneumonie droite: causes, symptômes et traitement

L'inflammation des poumons est une maladie assez grave, qui touche malheureusement toutes les catégories de la population, sans distinction de sexe ou d'âge. Avant l'apparition des premiers antibiotiques, une pneumonie du côté droit avait entraîné la mort de chaque patient sur trois. Heureusement, la médecine moderne dispose de tous les moyens de traitement nécessaires, de sorte que le pronostic pour les patients est plutôt favorable.

Pneumonie droite et ses causes

pneumonie droite

La cause la plus courante du processus inflammatoire est une infection - il peut s’agir de bactéries, de virus et même de microorganismes fongiques transmis de personne à personne par des gouttelettes en suspension dans l’air.

De plus, la microflore pathogène peut provenir du corps même. En particulier, le groupe à risque comprend les personnes souffrant de maladies respiratoires chroniques, telles que l'amygdalite, la sinusite, la bronchite, etc. Le développement de la pneumonie est favorisé par un affaiblissement du système immunitaire. Régime alimentaire inadéquat, hypothermie, stress constant, infections respiratoires aiguës et rhumes - tout cela augmente les chances de développement du processus inflammatoire.

Pneumonie droite et ses principaux symptômes

pneumonie aiguë du côté droit

Les premiers stades de la maladie sont souvent confondus avec le rhume - les patients ignorent simplement les symptômes et ne demandent pas l'aide d'un médecin, ce qui ne fait qu'aggraver la situation. Néanmoins, la pneumonie aiguë du côté droit présente certaines caractéristiques à ne pas négliger.

La maladie débute par une augmentation de la température, ce qui entraîne une faiblesse, une somnolence, des douleurs corporelles, une fatigue constante, une perte d'appétit. Mais contrairement à la grippe et aux autres rhumes, à la pneumonie, la fièvre dure beaucoup plus longtemps.

Naturellement, l’un des symptômes de la pneumonie est une forte toux, accompagnée d’un écoulement de crachats visqueux (elle a parfois une teinte orange et rouillée). Au fur et à mesure que la maladie progresse, il y a une douleur visible derrière le sternum ou sur le côté, qui s'aggrave lors d'une respiration profonde ou d'une toux.

La pneumonie du côté droit est nécessairement accompagnée d'une dyspnée persistante, qui apparaît même au moindre effort physique.

Il est également possible que l'inflammation soit atypique, considérée comme la plus dangereuse, car elle se déroule sans aucun symptôme et ne provoque donc pas d'anxiété chez un malade.

Pneumonie droite: traitement

traitement de la pneumonie du côté droit

Pour commencer, le médecin mène des recherches pertinentes. En règle générale, une radiographie pulmonaire peut confirmer la présence d'un site d'inflammation. Les patients transmettent également des crachats pour analyse - ceci permet de déterminer la nature de l'agent causal de la maladie, dont dépend en fait le traitement. Dans la pneumonie bactérienne, il est conseillé d'utiliser des antibiotiques, tandis que la forme virale de la maladie nécessite un traitement immunomodulateur.

De plus, le traitement symptomatique est obligatoire. Les patients doivent prescrire l'utilisation de médicaments mucolytiques facilitant le passage des expectorations. "ACC", "Ambroxol", "Lazolvan" sont considérés comme très efficaces.

En cas de forte fièvre, des agents antipyrétiques sont utilisés, en particulier Nurofen, Aspirine, etc.

Pour une récupération rapide, il faut reposer au lit et bien s'alimenter - les aliments doivent être légers, mais riches en calories et contenir toutes les vitamines et tous les minéraux nécessaires. Le régime à boire est également extrêmement important, car un supplément de liquide est nécessaire pour la décharge normale des expectorations.

Print Friendly, PDF & Email
Chargement en cours ...

Ajouter un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée. Обязательные поля помечены *